3ème réunion de monitoring KJN: les journalistes ciblés dans des répressions des manifestations au Sud-Kivu

boite à image pamoja boite à image pamoja
150 Views

Dans une réunion de monitoring tenue ce vendredi 26 Février 2021 au centre karibu jeunesse nouvelle de la commune de bagira; l’équipe de KJN asbl à travers ses points focaux répartis dans les territoires  et communes de la ville de Bukavu ont pu énuméré 28 cas des violations des droits humains dans la province du Sud-Kivu.

De ces cas figurent celui de l’agression de trois journalistes, lors des manifestations des étudiants à Bukavu réclamant la réouverture des écoles et universités le 12 janvier 2021. Tel que nous renseigne l’organisation partenariat pour la protection intégrer PPI.

Ces cas sont ceux des viols, meurtres, justice populaire, répressions des manifestations et agressions de certains journalistes lors des actions citoyennes, tel que présenté par Pacifique Mushubusa et Félicien Luzolo, commis au centre de Monitoring KJN.

Pour les acteurs sociaux et défenseurs des droits humains ayant pris part à ses assises, ces abus devraient préoccuper les gouvernants et les gouvernés pour qu’ensemble nous puissions mettre fin aux cas des violations des droits humains.

Présents à ces assises, le doyen de la société Monsieur Bosco Muhemeri a émis le voeu de voir les policiers et militaires capacités sur la défense et la protection des droits humains afin de limiter, si pas éradiquer toutes les violations des droits humains en province.

3ème Atelier de Monitoring sur les droits humains

Notons que cette troisième  activité de monitoring des droits humains entre novembre 2020 et janvier 2021 intervient après  celle d’Aout à Octobre 2020 qui a enregistré un record de plus de 50 cas des violations des droits humains au Sud-Kivu.

Jeannette Namwezi

Leave a Comment

Your email address will not be published.

In the news
Load More