Sud-Kivu : la deuxième réunion de monitoring et plaidoyer des droits humains, les violations des droits humains sont loin de dire leur dernier mot

Atelier KJN Atelier KJN
127 Views

La deuxième réunion de monitoring des droits humains s’est tenue ce vendredi 27 novembre 2020 au siège de KJN dans la commune de Bagira de 09h30 à 12h30.

C’est dans le cadre du projet “mise en place d’un centre de monitoring et renforcement des capacités des organisations des jeunes sur le plaidoyer” que l’association Karibu Jeunesse Nouvelle a organisé cette assise afin d’évaluer la situation des droits humains dans la province du Sud Kivu entre les mois d’août et octobre 2020.

Par la même occasion, cette assise a consisté à fournir certaines stratégies afin de faire face à ces violations qui ne cessent de s’accroître, et formuler des recommandations aux autorités.

Pascal Mupenda, le lieutenant de la séance, a fait observer que onze défenseurs des droits humains ont bénéficié de l’accompagnement du centre de monitoring et de plaidoyer initié par KJN.

« Nous avons sillonné toute la province du Sud-Kivu et nous avons trouvé que partout les défenseurs de droits humains sont la cible de certains détracteurs qui ne cherchent qu’à les étouffer. Cependant avons accompagné  11 défenseurs des territoires comme de la ville de Bukavu qui étaient interpellés et d’autres arrêtés suite aux motifs inavoués» précise-t-il

Environ quinze organisations, parmi lesquelles on retrouve des mouvements citoyens et des médias, se sont réunis en cette date afin de proposer certaines pistes de solution dans le but de contrecarrer les personnes mal intentionnées et attirer l’attention des autorités sur les violations des droits humains qui restent un défi majeur dans notre chère province .   

Jeannette Namwezi

Leave a Comment

Your email address will not be published.

In the news
Load More