RDC : KJN-ASBL dénombre 1650 cas de violations des droits humains au Sud-Kivu

Atelier KJN Atelier KJN
202 Views

Le premier jour de l’atelier de renforcement des capacités des organisations des jeunes du Sud-Kivu sur le monitoring et le plaidoyer en faveur des droits humains se tient ce jeudi 06 novembre 2020 dans la salle de conférence de Nard Hôtel, en commune d’Ibanda, ville de Bukavu.  C’est le chef de la division provinciale des droits humains au Sud-Kivu qui a officiellement ouvert cette assise de deux jours en remerciant Karibu Jeunesse Nouvelle, à travers sa sentinelle Madame Jolly Kamuntu, pour avoir organisé cette séance et  pour avoir pensé à la jeunesse dans la promotion des droits humains dans leurs communautés.

Selon l’économie du rapport présenté par les experts des DH, l’enquête sur la situation des droits humains entre 2017 et 2019 dans la province a signalé 1650 cas des violations des droits humains dont 891 cas de violation dans les milieux ruraux contre 759 cas commis en ville. De cette statistique l’on peut noter 115 cas des violations sexuelles, 142 cas de mauvaises conditions de détention carcérale, 269 cas d’arrestation arbitraire, 48 cas de justice populaire, 94 cas d’atteinte à la liberté d’opinion et d’expression et des médias réduits au silence, 54 cas d’exploitation d’enfants mineurs, 41 cas d’accès aux ressources, successions et discrimination des femmes, pour ne citer que cela.

Parmi les causes de la hausse du nombre des cas de violations des droits humains dans les milieux ruraux, les experts ont noté l’absence des institutions étatiques, la présence des groupes armés, tout en observant que plus on s’éloigne de la ville plus les violations sont commises à grande échelle, sans oublier que le niveau de connaissance des droits humains est en baisse en ces milieux.

Signalons cette enquête s’est déroulée dans  six territoires de la province du Sud-Kivu dont Kabare, Idjwi, Kalehe, Walungu, Uvira, Fizi et dans les trois communes de la ville de Bukavu.

Cito Cibambo Ferdinand

Leave a Comment

Your email address will not be published.

In the news
Load More