NORD-KIVU : Un journaliste violement brutalisé par la DGM à Goma

Paulin Munyagala Paulin Munyagala
146 Views

Dans la soirée du 1er novembre 2020, Paulin Munyagala, journaliste à Congoforum et coordinateur de l’asbl Afrikin et son collègue Pascal Mugaruka, membre de l’asbl Afrikin, ont été violement agressés par des agents de la direction générale de migration à leur arrivée au port dans la ville de Goma. Cet incident s’est déroulé lorsque ce professionnel de média et son collègue de service revenaient de l’île d’Idjwi, dans la province du Sud-Kivu, où ils étaient en mission de service depuis le 31 octobre 2020, tel que confié à votre rédaction.

« Quand nous sommes arrivés au port vers 15h50 heure locale, trois agents de la direction générale de migration DGM dont un certain Nicolas, un certain Kambale et une fille dont j’ignore le nom nous ont demandé nos pièces d’identité : Donnez vos cartes, les journalistes ne peuvent pas nous faire peur… » Témoigne Paulin Munyagala, et de poursuivre qu’après leur avoir donné toute pièce recommandée, ces agents de la migration ont refusé de les leur rendre. C’est alors qu’en voulant les réclamer, le journaliste a reçu des coups jusqu’à verser son sang.

« Quand je voulais réclamer mes pièces d’identité, ils m’ont directement giflé et m’ont jeté sur le bateau. Ce qui m’a fortement blessé au niveau de la tête, aux doigts, et aussi mon bras droit a reçu un choc grave. Ils ont aussi attaqué mon collègue qui a été blessé au niveau des doigts »

Rassure notre source.

Ce lundi 02 novembre 2020, après avoir suivi des soins dans un hôpital de la place, les victimes ont tenté de rencontrer le responsable de la DGM dans la ville de Goma sans succès. C’est pourquoi Paulin Munyagala, qui donne cette déclaration, demande aux organisations internationales d’intervenir pour que justice soit rendue car il se dit fortement touché par cette affaire.

Cito Cibambo Ferdinand

Leave a Comment

Your email address will not be published.

In the news
Load More