BUKAVU : Le conseil provincial de la jeunesse regrette l’acharnement policier contre le centre ECKA

place Mulamba place Mulamba
90 Views

Le conseil provincial de la jeunesse du Sud-Kivu, à travers son secrétaire exécutif Corneille Kabagale, suit de très près la situation que traversent les organisations du consortium de l’espace Kwetu Art, situé provisoirement à Muhumba, dans les enceintes du restaurant Karibu Café. La situation en question porte sur l’acharnement de la police qui perturbe les activités dudit centre.

Dans une déclaration signée par les organisations réunis dans ce consortium, il est fait mention que « depuis l’installation dudit espace, trois incursions de la police ont été enregistrées dans ses enceintes, au cours desquelles certains artistes et spectateurs ont été brutalisés et les matériels du centre emportés, parmi lesquels un baffle reste saisi à la police, » peut-on lire sur cette note.

De sa part, Corneille Kabagale se dit indigné du fait que cet unique espace rare que les jeunes ont attendu de toute patience, un espace de rassemblement, soit la proie des éléments de la police.

« Maintenant que la jeunesse venait d’être dotée du seul endroit où il n’y a ni opinion politique, ni religion, ni tribu, ni ethnie encore moins colline ; le seul endroit où le langage de la culture, du loisir et de l’amour, du sourire et du divertissement sont parlés (…), les ennemis de la jeunesse, ceux qui l’ont toujours mis à genoux et avili, n’ont pas tardé de sortir leurs griffes et font tout pour voir ce centre fermer ses portes » regrette Corneille Kabagale qui s’est confié à votre rédaction.

Signalons que le centre ECKA a été inaugurée officiellement le 10 octobre 2020 par la ministre provinciale de la culture et art, en présence de plusieurs autorités de la province dont le maire de la ville, le ministre de l’agriculture, des honorables députés provinciaux, la conseillère du Gouverneur en matière culturelle ainsi que des partenaires internationaux dont principalement la coopération suisse et le centre Wallonie Bruxelles et plusieurs artistes de la province du Sud-Kivu, selon la même déclaration.

Rédaction Pamoja

Leave a Comment

Your email address will not be published.

In the news
Load More