Sud-Kivu : Un couple assassiné à domicile à Bwirembe

couple assassiné couple assassiné
346 Views

Au moment où le Président de la République Monsieur Felix-Antoine Tshisekedi était en train de prononcer le message d’espoir à la nation de combattre l’insécurité à l’Est de la République démocratique du Congo, la population du territoire de Kabare était en train de vivre la réalité du théâtre devenu le sport régional.

Dans la nuit du 23 au 24 Octobre 2020, Monsieur Désiré Muciga agent à la Clinique Universitaire de Bukavu et son épouse M’Bahaya Cirhanga ont été assassinés par des hommes non autrement identifiés, habillés en tenue militaire dans son domicile situé à Lugunda (Bwirembe), village de Canya 2, Groupement de Bushwira, Territoire de Kabare, dans la Province du Sud-Kivu.

Nyamuto Zihidula, habitant de Bwirembe et voisin des victimes, relate que les malfrats ont tiré plus de Cinq balles qui ont conduit au déséquilibre social afin de procéder  à l’exécution de leurs actes illicites.

« C’était hier de 23heure passée à 1heure du matin, nous avions attendu plus de cinq balles.  Le matin, nous nous sommes demandé d’où venaient ces balles, nous n’avions pas eu une réponse. Aujourd’hui vers 13heures, nous avions écouté un petit enfant âgé de cinq ans entrain de crier dans la maison, Papa…Papa, ouvre moi la porte. La population alertée par les cris de l’enfant, nous nous sommes approchés de la maison, nous avions forcé la porte pour pénétrer la maison, malheureusement nous avions rencontré Monsieur Désiré Muciga et son épouse M’Bahaya Cirhanga tous décédés par balle dans leur chambre, »

Relate Nyamuto Zihindula

Notre source ajoute que la police de Bwirembe est arrivée au lieu de crime et elle a ordonné de procéder aux funérailles plus rapidement que possible.

 « La police est arrivée sur terrain, elle a ordonné immédiatement de procéder aux funérailles car le crime de l’assassinat ne peut pas être gardé durant une longue période, »

Ajoute notre source.

François Kulimushi, Coordonnateur du Mouvement Rêvons Kabare pour le Développement condamne avec force ces actes criminels qui ont élu domicile dans le territoire de Kabare sous l’œil impuissant des autorités politico-administratifs et de service de sécurité de la place.

Christian Cizungu

Leave a Comment

Your email address will not be published.

In the news
Load More