SUD-KIVU: CONSCIENCE VERTE-Afrique ASBL booste le développement

730 Views
  1. Les constats de sa création

Nous devons reconnaitre qu’en République Démocratique du Congo en particulier et en Afrique en générale, les problèmes de développement sont complexes à résoudre. Une véritable solution ne peut venir que du terrain, élaborée par la population, l’agent de changement et d’autres spécialistes de différents domaines comme de  l’écologie, de l’économie, de la sociologie, de la psychologie, de la géographie, de la démographie …… si nécessaire. Chaque cas à traiter pour tel ou tel autre milieu est un cas particulier à part et a besoin des soins particuliers. Pour rendre réellement service aux communautés rurales et/ou urbaines, il faut les connaitre, connaitre leurs milieux, leurs besoins et les problèmes que pose leur satisfaction. Voilà pourquoi, l’Asbl. CONSCIENCE VERTE-Afrique se veut une organisation polyvalente capable de déclencher un changement positif à partir de la base.

L’Asbl. CONSCIENCE VERTE-Afrique pose des jalons d’une nouvelle approche qui permettent aux communautés de s’impliquer dans le processus d’auto promotion de telle sorte que les populations en problèmes puissent arriver à l’auto analyse des problèmes, à l’auto organisation, à l’auto programmation, à l’auto exécution et enfin, à l’auto évaluation tout en respectant les interdépendances partout où elles s’avèrent utiles.

La lutte contre l’insécurité alimentaire en République Démocratique du Congo en particulier et en Afrique en générale constitue le cheval de bataille de l’Asbl. CONSCIENCE VERTE-Afrique. Les actions qui sont menées à la base permettront de répondre aux mieux à la sécurité et souveraineté alimentaire locale dans le but de transmettre les savoir-faire et les connaissances suffisantes pour que chacun puisse reprendre en main sa santé, son alimentation, l’harmonie avec son habitat et son environnement. A cet effet, la volonté et l’aide du pouvoir public main dans la main avec les habitants s’avère indispensable.

  • OBJET DE CONSCIENCE VERTE-Afrique

L’objet de CONSCIENCE VERTE-Afrique est de proposer aux communautés rurales et urbaines, aux associations, aux particuliers, aux écoles, aux institutions d’enseignement supérieur, un maximum d’initiatives écologiques (Habitat, santé et alimentation: tout en essayant de répondre aux mieux à la sécurité et souveraineté alimentaire locale…). Tout cela dans l’objectif de « Voir pour avoir envie de faire » afin que chacun y puise des astuces nécessaires pour réduire son empreinte écologique et les transmettre aux enfants pour anticiper sur le changement climatique. Toutes ces actions seront filmées dans le but d’être vu par un maximum de monde.

  • OBJECTIFS DE CONSCIENCE VERTE-Afrique

Les objectifs de CONSCIENCE VERTE-Afrique en République Démocratique du Congo et en Afrique sont:

  1. Entreprendre les activités agropastorales (permaculture, spiruline et algues, agriculture vivrière, culture des fruits et légumes, cultures des champignons, culture des céréales,… élevage des (volailles, lapins, caprins, ovins, bovins), aquaponie, apiculture, etc.) ;
  2. Créer et financer les Activités Génératrice des Revenus (AGR) des membres effectifs ;
  3. Créer et financer les Associations Villageoises d’Epargne et des Crédits(AVEC) des membres effectifs ;
  4. Réunir les agriculteurs membres de CONSCIENCE VERTE-Afrique en Mutuelle de Solidarité(MUSO) ;
  5. Installer les coopératives agropastorales dans le rayon d’action de CONSCIENCE VERTE-Afrique.
  6. Initier les agriculteurs ruraux sur des nouvelles techniques agricoles issues de l’intercollaboration des plusieurs associations étrangères, les agri-multiplicateurs ou les agri-semenciers.
  7. Promouvoir les agriculteurs et éleveurs locaux sur le bénéfice des produits améliorés agropastoraux.
  8. Créer un lien d’échange intergénérationnel pour une meilleure connexion entre Enfant-Jeunes-Parents.
  9. Promouvoir un encadrement solide des enfants de la rue en les initiant à l’auto-prise en charge et à aimer le travail.
  10. Créer un Centre de Formation Professionnelle en écologie végétale et animale à court cycle en collaboration avec le Ministère de la Formation Professionnelle.
  11. Réaliser un maximum d’habitat pour les peuples autochtones(Pygmées) dont les forêts constituent les denrées de première nécessité et les encadrer dans le respect de l’environnement.
  12. Proposer des questionnaires aux candidats dirigeants des différents territoires afin de promouvoir une bonne écologie humaine cela pour avoir une idée sur les besoins des habitants tous dans la perspective de voir pour avoir envie de faire.
  13. NOS ACTIVITES EN COURS D’EXECUTION

Départ le constat actuel que la crise sanitaire amplifie considérablement la crise financière (bourse mondiale qui chute tous les jours) et se répercute indirectement  sur la crise sociale (perte d’emploi, chômage, etc.). En effet, certains chercheurs disent que la COVID-19 pourrait se reproduire dans un futur proche ce qui pourrait amplifier les problèmes d’approvisionnement alimentaire.

C’est dans cette perspective que l’Asbl CONSCIENCE VERTE-Afrique développe depuis septembre 2019 les actions permettant de répondre aux mieux à la sécurité et souveraineté alimentaire locale en rapport avec son tout premier objectif. Ainsi les cultures des choux et des oignons ont déjà eu lieu.

Cette culture de choux a été développée par notre Asbl dans une perspective d’une agriculture d’urgence après le constat selon lequel 70% des légumes voir même les fruits consommés par la population de la ville de Bukavu sont importés dans les pays voisins.

Depuis juillet 2020, l’Asbl CONSCIENCE VERTE-Afrique développe aussi la culture des oignons dans le village de Comuhini l’un de ses sites. En effet, l’oignon est un légume racine faisant partie de la famille des liliacées. En effet, nous avons commencé par  installer les pépinières d’oignons rouges (Red Créole C-5) dans le marais.

Le choix porté sur cette culture c’est d’abord du fait que c’est une plante bisannuelle à l’état naturel mais qui est généralement cultivée comme annuelle. Les atouts de cette culture sont une récolte toute l’année selon les variétés ainsi qu’une bonne conservation pour les oignons de couleur.  Ensuite, l’oignon s’adapte à tous les types de sol mais il préfère cependant les sols légers et fermes, sans humidité excessive (pourriture du bulbe) et avec des  restes d’ancienne fumure.  

Cependant, en ce début du mois de septembre, le repiquage des plantules  d’oignons est intervenu après deux mois sur les pépinière.

En ce qui concerne la protection de l’environnement, nous utilisons les plastiques pour leur donner une deuxième vie à travers plusieurs techniques. D’abord, nous faisons le ramassage des plastiques, ensuite nous les utilisons dans la culture suspendu dans les jardins potagers et enfin, la fabrication des fleurs à base de ses mêmes plastiques.


Site de Nyofu, commune d’Ibanda, ville de Bukavu, Sud-Kivu

Adresse: Avenue du Gouverneur bifurcation Hôtel Laroche

Tél : +243 975 207 975 / +243 991 574 459

E-mail : conscienceverteafrique@gmail.com

Rédaction Pamoja

Leave a Comment

Your email address will not be published.

In the news
Load More