Affaire Minembwe: « On m’a attribué abusivement l’installation du bourgmestre de Minembwe » Azarias Rubewa

Crédit, Azarias Ruberwa Crédit, Azarias Ruberwa
88 Views

Dans une vidéo visiblement de mise au point très virale sur les réseaux sociaux, le ministre de la Décentralisation estime qu'”on (lui) a attribué de façon extrêmement abusive et mensongère” l’installation du bourgmestre de Minembwe.

Il rappelle que “la décision avait été prise au Conseil des ministres pour que nous allions à deux, le ministre de la Défense et une grande délégation pour des raisons de sécurité et de paix” à l’Est de la RDC.

“Jamais dans l’ordre de mission dont j’étais porteur, il était question d’installer le bourgmestre et jamais dans les faits”, cela a été fait.

Bourgmestre notifié depuis 2 ans 

“Le ministre de la Défense, le Chef de l’Armée, bien d’autres officiers et 10 députés nationaux, le gouverneur de la province du Sud-Kivu et le ministre provincial de l’Intérieur” arrivent à Bukavu au Sud-Kivu (où) “nous tenons des réunions de sécurité”.

Azarias Ruberwa constate que “le bourgmestre de Minembwe fonctionne depuis 2 ans. Il a été notifié par le gouverneur après sa nomination”.

Raison pour laquelle, “une question a été posée par la Société civile et les officiels : pourquoi est-ce qu’on a installé le maire des villes de Uvira, Baraka, Kamituga après leur notification, mais le bourgmestre de Minembwe, notifié au même moment, n’a pas été installé?”.

Séance tenante, “le gouverneur du Sud-Kivu et le ministre de la Défense disent que vous avez raison. Ça n’empêche pas au bourgmestre de poser des actes qui revêtent un caractère officiel et administratif. Parce que vous le demandez et parce qu’ailleurs a été fait, nous n’avons pas besoin de rentrer à Bukavu et revenir pour” installer le bourgmestre de Minembwe.

Une décision qui a suscité émoi et tollé au point que le Chef de l’Etat ait décidé “d’annuler carrément et simplement” l’installation de ce bourgmestre.  

Avec Top Congo FM

Leave a Comment

Your email address will not be published.

In the news
Load More