RDC : Mushamuka Makamarhe Jean-Paul nommé Inspecteur général du MDVC, un espoir pour l’Etat de droit

John B John B
176 Views

Seuls les jeunes engagés dans la gestion de la chose publique sont capable de faire atteindre un Etat comme la République Démocratique du Congo à sa période bruyante via le développement d’excellence. Jeune de vingt-huit ans et licencié en Droit Public de l’Université Catholique de Bukavu, Mushamuka Bakamarhe Jean-Paul connu plus sous le pseudo de John Bakamarhe est nommé Inspecteur Général du parti Politique dénommé Mouvement d’Elites pour la Démocratie et le Vrai Changement, MDVC en sigle.

A travers sa nomination,  John Bakamarhe montre que tous les partis politiques sont régis par le même régime juridique au même titre que le MDVC.

 « Il faut retenir que du point de vue de la constitution, les partis politiques demeurent les mêmes. Le législateur congolais a pris soin de préétablir les conditions de constitution d’un parti politique et ce, au regard de l’article 13 de la loi n°04/002 du 15 mars 2004 sur les partis politiques dans notre pays, »

Fait montrer John Bakamarhe.

Notre source ajoute que son parti politique la MDVC se diffère d’autres partis départ les éléments déterminant de son projet de société qui est de refonder la République Démocratique du Congo.

« Le MDVC ne doit pas être confondu d’avec les autres partis existants par le simple fait que le projet de sociétés de ce dernier en est un élément déterminant. L’autre grand élément est que le MDVC se fixe l’objectif premier de refonder l’Etat Congolais. Cette refondation s’expliquera par le rajeunissement et le renouvellement de la classe politique. Il n’est plus donc question que ce soit les mêmes personnes de depuis l’accession de notre pays à la souveraineté nationale et internationale qui occupent des postes de responsabilité et de gestion dans ce pays. Des gens qui se sont livrés dans le détournement de fonds publics, dans la corruption, dans le népotisme,… il est donc temps que conscience soit prise afin que le pays soit géré par des personnes aux mains propres et ayant le souci du Congo, des gens formés à comment gérer la Res publica et cette formation ne s’acquiert uniquement qu’au MDVC. »

mentionne-t-il.

 Enfin, notre source appel toute la jeunesse congolaise de s’approprier la lutte et la vision du Président National du MDVC, de suivre comme Model Lumumba et autre congolais qui se sont démarqué positivement.

« Je pense que mon message doit être claire comme de l’eau. Tout en invitant le peuple congolais à s’approprier la lutte et la vision du Président National du MDVC, je signale que le Congo de LUMUMBA notre modèle, de Mzée Laurant Désiré KABILA et Étienne Tchisekedi wa Mulumba se trouve aujourd’hui à un tournant important de son histoire. Que les congolais gardent espoir et ne lâchent pas le cordon de la lutte mais méditent sur les 3 principes ci-après: d’abord, la croissance passe par la lutte et la souffrance ; ensuite, la vie sort de la mort ; et enfin, Quand la détresse est à son comble, le secours de Dieu est plus proche et beau, »

Renseigne-t-il.

Signalons que John Bakamarhe est passionné du monde politique et soucieux du vrai changement attendu par le peuple congolais dans son ensemble, ce jeune visionnaire se lance dans la lutte et se veut aux côtés du Professeur Justin Joseph MUDEKEREZA, initiateur et président national de ce dernier. Il a été nommé sur base de la décision n°004/MDVC /PN/JM/2020 du 2 septembre 2020 portant nomination de l’inspecteur général.

Christian CIZUNGU

Leave a Comment

Your email address will not be published.

In the news
Load More