Journée Mondiale de Santé mentale : Le centre psychiatrique SOSAME accompagne les personnes en vue de leur insertion sociale

86 Views

La journée mondiale de la santé mentale est célébrée le 10 octobre de chaque année. « Une occasion de s’unir au niveau mondial pour accorder à la santé mentale l’attention qu’elle n’a pas reçue par le passé. »

A ce sujet, le centre psychiatrique SOZAM, le seul centre de référence de ce genre à l’Est de a République démocratique du Congo poursuit son objectif de construire tout l’homme et tout homme suite à sa spécialité dans le domaine psychiatrique. C’est ce que renseigne Pacifique Birindwa, chargé des projets au sein de cette institution, rencontré par votre rédaction.

« Le centre psychiatrique SOSAME reste le seul centre de référence en psychiatrie au niveau provincial.  Avec plus de 25 ans d’expérience dans la région, son personnel est rodé suffisamment en la matière et aucun doute n’est fondé aujourd’hui pour ne pas se référer individuellement ou collectivement au centre SOSAME pour l’accompagnement psychosocial et la prise en charge psychiatrique »

Informe Pacifique Birindwa

 Au sujet des discriminations dont sont victimes les personnes souffrant des troubles mentaux, ce cadre de santé renseigne que ce centre dispose des stratégies de taille en vue d’un accompagnement de ces personnes.

« Nous devons agir en amont et investir dans la prévention et pour y parvenir, cela n’est pas l’apanage de l’unique personnel soignant. »

Et d’ajouter que  « les troubles mentaux sont souvent considérés comme de mauvais sorts. Ce sont des fausses croyances. Il faudra faire comprendre aux gens que c’est une maladie comme tant d’autres par la sensibilisation communautaire. »

En vue de la sécurité des personnes jadis souffrant des troubles mentaux, le centre SOSAME rassure leur sécurité totale en vue de leur insertion au sein de leurs communautés respectives. Une tâche qui consiste à éviter « tous les préjugés qui sont la forme de discrimination » sur la personne autrefois souffrante.

« Au-delà de la prise en charge clinique, il y a tout un service de réintégration. Nous investissons dans cette réintégration qui va au-delà de la clinique à travers la famille et la communauté en vue de l’acceptation de la personne par les siens.”

Rassure-t-il.

Selon Giovanni Lwaboshi, Assistant Consultant de cette institution, le centre psychiatrique SOSAME célèbre cette journée sous le thème : « La santé mentale et les discriminations ». Et comme sous-thème : « Soutenir les personnes contribue à leur stabilisation ».

Giovanni Lwaboshi annonce qu’un programme a été élaboré dans le cadre des festivités de la journée mondiale de la santé mentale au sein de leur institution.

“Des activités ont été prévues dans cette perspective, parmi lesquelles nous pouvons citer une émission à la radio Maria, un enseignement sur les blessures internes, un match de football, une célébration eucharistique et un échange des témoignages.”

Renseigne Giovanni Lwaboshi, qui n’a pas tardé de souligner que la devise de cette célébration est :”Agissons aujourd’hui car demain c’est tard. Observons les mesures barrières contre la Covid-19.”

Cito Cibambo Ferdinand

Leave a Comment

Your email address will not be published.

In the news
Load More