BUKAVU : Les armes tombent entre les IT de Bagira/Kasha et leur MCZ

soins-infirmiers soins-infirmiers
117 Views

Après plusieurs jours de mésentente  entre les Infirmiers Titulaires et le Médecin Chef de Zone  de la Zone de santé de Bagira/Kasha, le soleil peut encore briller entre ces cadres de santé. C’est dans le cadre de pacifier les deux parties qu’une réunion a été tenue ce vendredi 09 octobre 2020 dans la maison communale de Bagira, sous l’égide de Patience Bengehya, Bourgmestre Ad intérim de ladite commune.

Lire aussi: BUKAVU : Les IT de Bagira annoncent la désobéissance à l’endroit du BCZ , BUKAVU : Les CODESA de Bagira indignés contre leur BCZS

C’est ce que nous pouvons apprendre d’un communiqué qui est parvenu à votre rédaction.

« Dans le cadre de la résolution des différends qui opposaient les infirmiers titulaires de la Zone de santé de Bagira-Kasha et le Médecin Chef de ladite Zone (…) les deux parties se sont résolument engagées à aplanir leurs différends pour le bien des administrés de la commune de Bagira. »

Lit-on.

Selon ce communiqué, « les participants s’engagent, en outre, à privilégier le dialogue de manière permanente pour bien s’acquitter de leur mission qui est celle d’administrer les soins de santé à la population tout en assurant la promotion de la paix dans l’exercice de leur travail ».

En sus, « les participants rassurent, les uns aux autres, que toutes les erreurs dans les attitudes et actes seront corrigées et personne ne sera victime d’un règlement de comptes faisant suite aux différends vécus désormais réglés. »

Par ailleurs, « le Bourgmestre ad intérim invite les participants à la vigilance et les exhorte à ne pas tomber dans les pièges pêcheurs en eaux troubles ».

Ce communiqué connu la signature de huit Infirmiers Titulaires de cette entité, y compris celle du Medecin Chef de Zone de Bagira/Kasha en la personne du  Docteur Mitima Muyanja Eric sans oublier le paraphe  de Patience Bengehya Wa Ngwabo, Bourgmestre Ad Intérim de la commune périphérique de la ville de Bukavu.

Cito Cibambo Ferdinand

Leave a Comment

Your email address will not be published.

In the news
Load More