SUD-KIVU : Les spécialistes du médicament dans la rue pour dire non aux désordres dans leur secteur

253 Views

Les Pharmaciens de la province du sud-kivu sont descendus dans les rues de la ville de Bukavu pour exprimer les problèmes qui gangrènent le secteur pharmaceutique et demander l’implication des autorités à tous les niveaux afin que l’ordre soit rétablie dans leur secteur. Ceci à l’occasion de la célébration de la 11ieme journée mondiale du Pharmacien, célébrée le 25 décembre de chaque année.

C’est en scandant des chants, des fanfares, tous vêtus en tenue blanche, que ces spécialistes du médicament ont manifesté pacifiquement pour exprimer leur mécontentement. La marche a eu comme itinéraire, la salle Saint Ignace en passant par le bureau de la société civile, rond-point ISP, marché Nyawera et ont chuté au gouvernorat de province à Labotte pour la lecture et le dépôt de leur mémorandum.

Les manifestants dénoncent l’exercice illégale de la pharmacie par les non pharmaciens, les ouvertures illégales ou le fonctionnement des établissements pharmaceutiques, les mauvaises conditions de travail, l’utilisation abusive du nom Pharmacien par des gens qui manipulent les médicaments.

“”Les Pharmaciens du Sud-kivu disent ; il est plus que temps qu’ils récupèrent leur secteur tant envahi par les non pharmaciens,” peut-on lire dans leur mémorandum.

Ph Patrick Ahana Ntonga, secrétaire du conseil de l’ordre des Pharmaciens du sud-kivu, renseigne que les Pharmaciens s’indignent de voir que la province compte actuellement plus de 150 Pharmaciens assermentés et ce nombre suffit pour exercer le métier pharmaceutique en province, mais bon nombre de ces spécialistes du médicament sont au chômage suite aux désordres qui s’observe dans leur secteur.

“Aujourd’hui la province du sud-kivu compte plus de 150 Pharmaciens assermentés et inscrits au tableau nationale de l’ordre des pharmaciens. Un nombre très suffisant pour couvrir tous les besoins en exercice de la pharmacie, et là ce nombre très suffisant, on continue à identifier des Pharmaciens au chômage, car leur secteur a été envahi par les non pharmaciens et cela en violation de la législation pharmaceutique congolaise qui stipule que nul ne peut exercer la pharmacie s’il n’est Pharmacien,” peut-on lire dans ce mémorandum.

Justine Magala, conseilleur en matière de la santé et socioculturel au gouvernorat de province, lors de la réception du mémorandum, a rassuré la prise en considération de ce dernier et a promis les spécialistes du médicament de le faire parvenir à qui de droit.

Il sied de noter que cette journée à été célébrée au Sud-Kivu sous le thème; “la pharmacie aux Pharmaciens”

Bernardin M.

Leave a Comment

Your email address will not be published.

In the news
Load More