RDC: La synergie des journalistes de la paix appelle à la cohésion entre communautés à Goma

50 Views

Chaque 21 septembre  de l’année, le monde entier  commémore la journée internationale de la paix. Dans certaines organisations militant pour la paix dans la province du Nord-Kivu cette journée a été mise en valeur. C’est dans ce cadre que la  synergie des journalistes de paix  dans la région de grand lacs a lancé un appel à toutes les  communautés de l’Est de la RDC en particulier et du pays en entier de pouvoir vivre en cohabitation pacifique en vue du développement général.

« Nous profitons de cette journée importante pour demander à toute les communautés de vivre en cohabitation pacifique car rien n’est possible sans cohabiter ensemble comme enfants d’un même père et d’une même mère. Depuis longtemps nous traversons de moments difficiles,  cela par manque d’amour et d’affection »


A dit  Paulin Munyagala, coordinateur  de  cette synergie des journalistes de paix interrogé par CongoForum

Paulin Munyagala, ce jeune journaliste  très engagé pour l’édification de la paix depuis déjà 3 ans, fait observer que la situation de l’enfant est très précaire pour son épanouissement. Il pointe les conflits armées qui sèment la terreur jusqu’à être cause du désœuvrement des enfants dans les rues.

« Dans la ville de Goma les enfants, meurent de faim  et les autres ne peuvent pas aller à l’école par manque de moyen pour leurs scolarisation. Tout cela c’est parce qu’ils ont fui les conflits armés dans les villages au moment où leurs parents vivent grâce à leurs activités champêtres. Et après tout cela ces enfants deviennent enfants de la rue. »

A-t-il insinué.

Ce cadre des professionnels des médias demande à l’Etat congolais de prendre en main cette situation que ne mérite pas le congolais. De même, cette synergie sollicite l’accompagnement du gouvernement provincial, nationale et des partenaires en vue de matérialiser sa vision de voir l’Est de la  RDC devenir un oasis de paix où les gens vivent ensembles en toute quiétude pour le développement général.

Rédaction Pamoja

Leave a Comment

Your email address will not be published.

In the news
Load More