JIPCO : CHRISTIAN CIZUNGU BISIMWA LANCE UN MESSAGE FORT A L’HUMANITE DE PROTEGER LA COUCHE D’OZONE

Christian Cizungu Christian Cizungu
239 Views

Plusieurs textes ont été légiférés tant au niveau international qu’au niveau national et local sur la protection de la Couche d’ozone. Il s’agit notamment de la Convention de Vienne pour la protection de la couche d’ozone du 23 mars 1985, le Protocole de Montréal relatif à des substances qui appauvrissent la couche d’ozone (tel qu’amendé par les Amendements de Londres de 1990 et de Copenhague de 1992), la loi n° 11/009 du 09 juillet 2011 portant principes fondamentaux relatifs à la protection de l’environnement et bien d’autre textes. Tous ces textes ont été mis en vigueur dans le but de pérenniser les Droits humains.

Christian Cizungu, Directeur-Doyen de Programme des Droits Humains et la Résolution Pacifique de Conflit à Pamoja Tuna Weza-Œil du Développement demande aux Etats d’intégrer l’environnement dans leur politique national et dans tous leur système éducatif car les espèces humaines risque de disparaitre avec le réchauffement climatique par la destruction de la couche d’ozone.

 « Les Etats ont l’obligation de respecter, de protéger et de réaliser les Droits Humains. Il n’y a pas droits humains sans espèces humaine vivante sur la planète terre avec tous ses constituants qui sont en interaction entre eux ; l’homme en fait partie. Dans le cadre de mettre en œuvre l’obligation de Protéger, nous demandons aux Etats du Monde d’intégrer l’environnement dans leur politique nationale et dans toute science, option et section confondues, de l’école maternelle aux enseignements supérieurs car avec le réchauffement climatique, les espèces humaines sont appelées à la disparition totale, »

Souligne-t-il.

Notre source ajoute qu’avec la déforestation, il y aura insuffisance de la production du Carbone qui débouchera à la destruction de la couche d’Ozone.

« Le carbone joue un rôle important pour séquestrer les gaz nocifs. Avec la déforestation que pratique notre population, la couche d’ozone sera en dysfonctionnement et par conséquent la température augmente, d’où une forte chaleur sera la bienvenue sur toute la planète Terre. Les victimes seront nos populations respective et ça sera la fin de l’homme, »

renchéri-t-il.

Rappelons que l’humanité tout en entière célèbre le 16 septembre de chaque année la journée internationale dédiée à la protection de la couche d’ozone.

Rédaction Pamoja

Leave a Comment

Your email address will not be published.

In the news
Load More