BUKAVU : LANCEMENT SOLENNEL DES ACTIVITÉS DE L’ASBL OGDH-RDC

Lancement OGDH Lancement OGDH
147 Views

Il s’est tenu en date du 05 septembre 2020 dans la salle de réunion du Centre Espace Jeune Génération Epanouie Bukavu, une réunion de lancement solennel des actives de l’Asbl Observatoire de la Gouvernance et des Droits humains en République démocratique du Congo « OGDH-RDC en sigle. » (RDC: Le Sud-Kivu a un nouveau-né: l’OGDH/RDC)

CONTEXTE DE CREATION

Devant plus de 20 représentants des différentes organisations des Jeunes, le Jeune Fondateur et Coordonnateur de l’asbl OGDH, monsieur KIZITO BUHENDWA Steve a présenté son organisation comme étant  « une initiative des jeunes Congolais défenseurs des Droits Humains, de Droit International Humanitaire et de la bonne Gouvernance en RDC ».

Dans son exposé, monsieur KIZITO BUHENDWA Steve a donné le contexte et l’historique de création de son organisation en ces termes :

L’idée de création de son Organisation est venue d’un constant amer selon lequel l’article 62 de la Constitution stipule que : « Nul n’est censé ignorer  la loi. Toute personne est tenue de respecter la Constitution et de se conformer aux lois de la République ».

Selon notre interprétation, cet article ne fait exception à personne. (Juriste ou non juriste, lettré ou illettré, riche ou pauvre, civil ou militaire, mineur ou majeur, même les étrangers se trouvant sur le sol congolais, tous confondues…) sont censés savoir la loi, respecter la constitution et se conformer aux lois de la république.

DES CAUSES DE CETTE IGNORANCE AUX EFFETS

Alors que, c’est la majorité des Congolais qui ignorent le contenu de la Constitution et celles des autres textes juridiques tant nationaux qu’internationaux. 

Cette ignorance est dite par diverses causes, parmi lesquelles :

  1. Les différentes lois sont toujours publiées en français, alors qu’il y a des Congolaise qui ne savent ni lire, ni écrire, ni calculer ;
  2. Ces lois sont souvent publiées sur le site internet du Journal Officiel, alors qu’il y a des Congolaises qui n’ont pas accès à l’internet, ni aux réseaux sociaux;
  3. Les lois qui sont ou qui peuvent être disponibles en version papier requièrent un moyen financier suffisant pour en avoir, alors qu’il y a des Congolais qui n’ont pas ces moyens de s’en procurer. 
  4. C’est ne sont pas tous les Congolaise qui ont fait les études de Droit pour être des Juristes (Spécialiste en Droit).

Cette même ignorance de la loi par certains congolais a plusieurs inconvénients majeurs, parmi lesquelles : La criminalité élevée ; La violation des droits de l’homme et des libertés fondamentales.

  1. Il y a Criminalité élevée du faite que certaines personnes commettent des infractions par ignorance de la loi. Ces derniers sont dans une « ignorance blâmable », (Etat de celui qui ne sait pas, et qui aurait dû être informé) ;
  2. Il y a violation des droits de l’homme et des libertés fondamentales en ce sens que certains mandataires de l’état commettent des exactions par ce qu’eux aussi ignorent la loi. Quant à ces derniers, ils sont dans une « ignorance coupable », (Etat de celui qui ne sait pas, et qui aurait dû savoir) ;

L’OGDH s’intéresse de la Gouvernance car, le concept « gouvernance » est associée aux politiques tant publiques que privées et peut être décliné en fonction des différentes échelles et domaines d’intervention.

La gouvernance est aujourd’hui globalement comprise comme « l’exercice du pouvoir politique dans la gestion des affaires d’une nation », mais aussi comme   « la somme des nombreuses façons dont les individus et les institutions, publiques ou privées, gèrent leurs affaires communes ».

Sont là quelques raisons stimulantes de la création d’ODGH-RDC.

Et en raison de ces éléments ci-haut cités, nous avions élaboré le statut de notre organisation, dans lequel nous avions  enfin éclaircis et préciser certains éléments essentiels parmi lesquels :

  1. Nos Objectifs ;
  2. Des Activités ;
  3. Notre Vision ;
  4. Nos domaines d’interventions ;
  5. Nos valeurs et principes ;
  6. Du Rayon d’action…,
  1. DES OBJECTIFS  OU MISSIONS:
  1. Objectif Global.

Notre objectif Global est de trouver et maintenir la Protection fondamentale de la personne humaine et sa dignité, par la défense et la promotion des droits humains, de droit international Humanitaire et de la bonne gouvernance.

  1. Objectifs Spécifiques.

Nos objectifs spécifiques sont :

  1. Conscientiser la jeunesse sur le bien-fondé des droits humains, de droit international humanitaire et de la bonne gouvernance ;
  2. Instaurer et promouvoir les valeurs humaines et la culture de la bonne gouvernance dans la jeunesse ;
  3. Influencer, inciter et associer la jeunesse entant qu’espoir de la nation, dans la lutte pour les droits humains, le droit international humanitaire et la bonne gouvernance.
  • Pour atteindre nos objectifs, nous avons mis en place un vaste programme intitulé : « Comprendre pour agir ».

Ce dernier constitue un programme phare pour OGDH. Il a pour objectifs d’éduquer la jeunesse sur les droits de l’homme, droit international humanitaire et la bonne gouvernance afin de permettre qu’elle puisse en bénéficier, y recourir, les revendiquer, le protéger, le respecter et le cas échéant, contribuer à leur mise en œuvre effective.

  • Pourquoi la Jeunesse ?

Nous avons ciblé la jeunesse pour différentes raisons, parmi lesquelles :

  1. La jeunesse est l’espoir d’une nation ;
  2. La nation congolaise est constituée d’une population majoritairement jeune ;
  3. La jeunesse est la première victime des violations des droits humains, de droit international humanitaire et de la mauvaise gouvernance ;
  4. La jeunesse est mieux placée pour un changement positif de la situation ;
  5. Une fois que la jeunesse accédera aux affaires dans n’importe quel domaine de la vie, elle devra éviter et corriger les erreurs de leurs  prédécesseurs, dans le cadre des Droits humains, droit international humanitaire et la gouvernance ; par conséquent, elle doit préalablement et suffisamment être éduquée sur ces notions.
  1. DES ACTIVITES.

Notre association peut accomplir tous les actes se rapportant directement ou indirectement à ses objets. Elle peut prêter son concours et s’intéresser à toute activité similaire à sa mission et/ ou à ses objectifs.

De plus, elle peut accorder son aide ou sa collaboration et participation, par tous moyen licite, à des organisations publiques ou prives, poursuivant le même objet ou dont l’activité contribuerait ou pourrait contribuer à la réalisation de celui-ci.

  • DE LA VISION :

Notre vision est de bâtir une RDC où tout être humain jouit pleinement, paisiblement et effectivement de tous ses Droits et libertés fondamentales tel que prévues dans la déclaration  universelle de Droit de l’homme et dans d’autres textes juridiques (internationaux, régionaux, sous régionaux,  nationaux et locaux);

Un état où la bonne gouvernance constitue une valeur nationale.

  • DES DOMAINES D’INTERVENTION :

Nous intervenons dans 3 domaines à savoir :

  1. Les Droits de l’homme ;
  2. Le Droit international humanitaire et
  3. La Gouvernance.
  • DES VALEURS  OU PRINCIPES:

Parmi nos valeurs ou principes nous avons:

  1. Humanité (humanisme) : Mettre la dignité humaine au centre de nos actions. Visez à valoriser l’humain avant tout. 
  2. Le volontariat et le bénévolat : Défendre volontairement les Droits de l’homme, le droit international humanitaire et la bonne gouvernance sans exiger la rémunération.
  3. Leadership de qualité : Influencer et inciter la communauté à agir en faveur de la dignité humaine avant tout.
  • DU RAYON D’ACTION :

Notre rayon d’action s’étend sur toute l’étendue du territoire national de la République Démocratique du Congo.

  • DU SIEGE SOCIAL ET ADMINISTRATIF.

Notre siège Social et Administratif est situé dans la Ville de Bukavu, province du Sud-Kivu. Nous pouvons toutefois ouvrir les bureaux de liaison à travers le pays et le monde.

Le Coordonnateur de l’OGDH a également démontré le rapport entre les objectifs de son organisation et les ODD

Il a expliqué que :

Les Droits Humains ont finalement été intégrés dans la résolution finale (incluse dans le préambule et dans la déclaration d’intention), en tant que principes et engagements communs. Elle déclare que l’objectif des ODD est de donner effet aux Droits Humains pour tous. En outre, la cible 4.7 stipule que les Droits Humains sont une partie essentielle des connaissances que les peuples doivent acquérir pour parvenir à un monde durable.

Dès lors, les deux  systèmes (droits humains et les ODD) se renforcent mutuellement. 

Les (ODD) couvrent tous les aspects des droits humains,  y compris « les droits économiques, sociaux, culturels, civils, politiques, et le droit au développement », qu’il faut, pour les uns défendre et promouvoir, et pour les autres, qu’il faut contribuer à leur mise en œuvre effective. »

Dans sa conclusion, Monsieur KIZITO BUHENDWA Steve a précisé que son organisation ne sera pas en mesure  à elle seule concrétiser cette vision d’un état de Droit et de la bonne gouvernance, car les besoins de la communauté sont très nombreux et les problèmes de la société trop complexe. De ce fait, son organisation est  disposée de travailler en association avec d’autres Organisations  et avec les pouvoirs publics pour atteindre nos objectifs.

Précisons enfin que le Jeune Fondateur et Coordonnateur de l’OGDH monsieur  KIZITO BUHENDWA Steve est gradué en Droit, département de Droit public de l’Université Officielle de Bukavu (UOB), et Licencié en Droit, département de droit public de l’Université Catholique de Bukavu (UCB) et membre des autres Organisations des jeunes comme : Génération Epanouie, le réseau Jeunesse Avec Mapon (J.A.M)

Contact:

+243 990118582: Appel
+243 852004917: Whattsapp
Ogdh rdc : Facebook
ogdhrdc2019@gmail.com : E-mail

Lancement OGDH (2)
Lancement OGDH (2)

Leave a Comment

Your email address will not be published.

In the news
Load More