RDC: Le Sud-Kivu a un nouveau-né: l’OGDH/RDC

260 Views

L’Etat de Droit est un État où l’État lui-même protège, respecte et réalise les Droits Humains. C’est dans cette ambiance qu’est née cette année, une organisation non gouvernementale dénommée Observatoire de la Gouvernance et des Droits Humains en RDC, dont le lancement solennel des activités a été tenue aujourd’hui 5 septembre 2020 au centre Espace-jeunes de la Génération épanouie.
Pour Steve Kizito Buhendwa, Coordinateur de OGDH RDC, l’idée de créer cette organisation est venue de l’interprétation de l’article 62 de la constitution de la RDC.

” L’idée de création de l’OGDH est venue d’un constat selon lequel l’article 62 de la Constitution stipule que : « Nul n’est censé ignorer la loi. Toute personne est tenue de respecter la Constitution et de se conformer aux lois de la République ». Selon notre interprétation, cet article ne fait exception à personne. Tous (Juriste ou non juriste, lettré ou illettré, riche ou pauvre, civil ou militaire, mineur ou majeur, même les étrangers se trouvant sur le sol congolais, tous confondus…) sommes censés savoir la loi, respecter la constitution et se conformer aux lois de la république. “

a-t-il souligné.

Notre source ajoute que OGDH RDC a constaté que la majorité de congolais et Congolaises ne maîtrisent pas ces dispositions légales qu’ils ne sont pas censés d’ignorer.

” Cette ignorance est dite par diverses causes, parmi lesquelles : les différentes lois sont toujours publiées en français, alors qu’il y a des Congolais qui ne savent ni lire, ni écrire, ni calculer. Ces lois sont souvent publiées sur le site du Journal Officiel, alors qu’il y a des Congolaises qui n’ont pas accès à l’internet, ni aux réseaux sociaux. “

Et d’ajouter :

« Cette même ignorance de la loi par certains congolais a plusieurs inconvénients majeurs, parmi lesquelles : la criminalité élevée du faite que certaines personnes commettent des infractions par ignorance de la loi. Ces derniers sont dans une ignorance blâmable, la violation des droits de l’homme et des libertés fondamentales… »

Bahati Samuel, membre Administratif de l’organisation leader Academia et participant à ce lancement solennel de l’OGDH RDC déclare être satisfait de cette initiative prise par un jeune et s’engage à travailler pour l’émergence de l’OGDH RDC.

“J’ai été émis de voir que c’est un jeune qui a pris ce noble initiative de voir les choses autrement en transformant positivement la Nation congolaise (…) Je me porte garant pour concourir à l’émergence de cette organisation non gouvernementale dénommée OGDH RDC.”

Déclare Bahati Samuel.

Signalons que l’OGDH RDC se fixe comme objectif de trouver et maintenir la Protection fondamentale de la personne humaine et sa dignité, par la défense et la promotion des droits humains, du droit international humanitaire et de la bonne gouvernance.
Christian Cizungu

Leave a Comment

Your email address will not be published.

In the news
Load More