BUKAVU: Marche de soutien à Kamerhe, le parlement populaire au côté de l’UNC pour réclamer un procès équitable

38 Views

Les cadres, militants  ainsi que les sympathisants de Vital KAMERHE ont manifesté ce vendredi 7 Août 2020, dans les rues de Bukavu. Ils disent réclamer un procès équitable au second degré pour le directeur de cabinet du chef de l’Etat reconnu coupable pour détournement de deniers publics et au cours duquel un mémorandum adressé au chef de l’État a été lu devant le vice-gouverneur de la province Fiston Malago.

Cette marche qui a drainé plusieurs milliers de personnes, est partis de la Place Mulamba, siège du parti jusqu’au gouvernorat de province à labotte où les dits mémorandum a été lu par le député provincial Georges MUSONGELA élu de Bukavu et l’un de communicateur de l’UNC en province.

Dans ce mémo, les manifestants justifient cette énième marche par le souci d’interpeller l’implication directe du président de la république en qualité de garant de la nation et de toutes les institutions.

“nous population du Sud-Kivu électeur de Vital, nous demandons que vous  puissiez vous impliquer pour que l’honorable Vital kamerhe  votre directeur de cabinet de surcroît puisse bénéficier d’un procès équitable au second degré en cour à la cour d’appel de Kinshasa gombe. Nous regrettons la manière dont notre fils le premier élu de la république démocratique du Congo est traité par la justice congolaise qui a volontairement oubliée le droit reconnu à un homme de son rang tel que la présomption, la liberté provisoire…”peut- on lire dans ce mémorandum.

De son côté Me David Nguku avocat  près la cour d’appel de Bukavu et président du parlement populaire pour la démocratie, le développement et la bonne gouvernance “PPDDG,” renseigne que sa structure a marché pour réclamer la vraie justice à l’égard de Vital Kamerhe.

“Nous sommes une association qui soutient l’UNC  et avons manifesté aujourd’hui avec l’ensemble de la population de Bukavu pour déposer un mémorandum à son Excellence Mr. le Président de la République représenté en province par le gouverneur de province pour revendiquer la libération de Vital kamerhe détenu injustement par la justice, » a-t-il affirmé

Signalons que cette marche pacifique a eu lieu dans plusieurs provinces du pays et s’est déroulée dans le calme sous l’encadrement de la police, sans aucun incident et surtout avec une présence particulière de l’AFDC/A de Bahati Lukwebo

Avec Fulgence Rukata

Leave a Comment

Your email address will not be published.

In the news
Load More