BUKAVU : Quand le Ministre de l’intérieur est derrière la Société civile

place de l'indépendance bukavu photo crédit
133 Views

Depuis le décès du chef de quartier  Nyakavogo en la personne de Mr Gilbert Katera, la Société Civile sous noyau Nyakavogo en commune de Bagira, ville de Bukavu, s’investit pour l’avènement d’un futur garant du quartier digne de ce nom.

Dans sa lettre du 20/06/2020  adressée au ministre de l’intérieur, décentralisation et affaires coutumières et dont la copie a été réservée au Gouverneur de province du Sud-Kivu, la Société Civile noyau de Nyakavogo proposerait un profil pouvant régir un potentiel chef de quartier en remplacement de l’ancien qui s’en est allé ad patres.  Dans ces propositions nous notons :

« Jouir d’une bonne moralité, avoir un niveau scientifique minimum acceptable, n’avoir pas des antécédents professionnels, n’avoir pas une charge professionnelle avec plus de trois suspensions, avoir une connaissance du quartier Nyakavogo, avoir un jour servi le quartier dans l’un ou l’autre des services de développement du quartier,  être accepté par la population, avoir l’âge qui varie entre 25 et 40 ans, » tel que mentionné dans ladite lettre.

Dans une autre lettre du 23/06/2020 adressée à Monsieur le Maire de la ville de Bukavu et dont la copie a été réservée au Ministre provincial  de l’intérieur , la Société Civile sous noyau de Nyakavogo solliciterait la « reconnaissance officielle du Marché Maendeleo du quartier Nyakavogo dans la commune de Bagira ». Dans sa réponse du  11/07/2020, le ministre écrit au Maire de la ville de Bukavu et lui affirmerait clairement son soutien quant à la sollicitation de la Société civile.

« Je soutiens la proposition  de la société civile sous noyau de Nyakavogo qui va dans le sens de lutter contre les marchés pirates, comme ne cesse de le prôner l’autorité provinciale, » accentue-il.

Il en est de même de sa réponse du  16/07/2020 à Prince Centwali, cadre de la Société Civile sous noyau de Nyakavogo en commune de Bagira, où le ministre de l’intérieur, sécurité, décentralisation et affaires coutumières rassure avoir pris en main la question du statut régissant un futur chef de quartier Nyakavogo et promet de s’y mettre.

« Je prends bonne note de son contenu et vous informe que vos propositions seront examinées au moment opportun, » écrit la Ministre Lwabanji Lwasi Ngabo.

Pour rappel, depuis la mort de  l’ancien chef de Quartier Nyakavogo, ce poste est provisoirement occupé par un chef de quartier  intérimaire en la personne de Monsieur Bisimwa Balola

Cito Cibambo Ferdinand

 

Leave a Comment

Your email address will not be published.

In the news
Load More