SUD-KIVU : L’Union pour la Nation Congolaise (UNC) pleure Kamerhe

159 Views

Ce jeudi 23 juillet, tout semble dire que celui qui veut la libération de Vital Kamerhe descende dans la rue. C’est au moins ce que l’on peut observer dans la marche organisée par l’Union pour la Nation Congolaise UNC, fédération de Bukavu.

« Un rendez-vous de pièce contre pièce » qui a connu la participation d’un millier de personnes. Selon les dires de l’honorable Alfred Maisha qui a lu le mémorandum adressé au Président Tshisekedi, Kamerhe serait ingénument mis entre les quatre murs sans aucune autre forme de procès.

« …miraculeusement, il (Kamerhe) se trouve jeté en prison de makala où il séjourne jusqu’aujourd’hui sans la moindre considération, » tel qu’il est lu dans le mémorandum.

Dans ce contexte, l’Union pour la Nation Congolaise regrette avec éloquence que Kamerhe soit la cible d’un procès qui viserait les fils du Kivu. Ledit mémorandum condamnerait le négativisme qui règne dans les contours du procès de Kamerhe et consort.

« comment ne pas regretter en plus que le témoin en décharge de votre directeur de cabinet ait été le seul dont les origines territoriales et dont les appartenances politiques aient intéressé le tribunal de Kinshasa Gombe pour attirer négativement l’attention de ce dernier au point de renseigner dans le corps même du jugement…que les uns étaient originaires de Walungu, territoire d’origine de Vital Kamerhe, » déplore Alfred Maisha dans la lecture du mémorandum.

Rappelons que ce « rendez-vous de pièce contre pièce » intervient au lendemain du procès en appel de Vital Kamerhe et consorts fixé ce 24 juillet 2020.

Cito Cibambo Ferdinand

Leave a Comment

Your email address will not be published.

In the news
Load More