SUD-KIVU: Karibu Jeunesse Nouvelle (KJN asbl) à l’œuvre contre Coronavirus

129 Views

A l’Est de la République Démocratique du Congo, Karibu Jeunesse Nouvelle poursuit son œuvre. L’avènement de Coronavirus au pays n’a pas laissé paralysée cette organisation locale. Par contre, cette période de crise a constitué pour KJN une opportunité de rebondissement dans la poursuite de sa mission qui est de voir une jeunesse forte moralement et économiquement. Une jeunesse qui se prend en charge, qui résiste aux manipulations et contribue au développement de la République démocratique du Congo.

Dans un entretien que Madame Jolie Kamuntu, Présidente de KJN asbl, a accordé à la rédaction de pamojardcongo.net, elle souligne que, malgré l’effort consenti dans le temps et dans l’espace, Coronavirus aurait touché la planification des activités prévues pour cette année en cours.

« Cette pandémie a perturbé la planification opérationnelle que nous avions pour cette année. Beaucoup d’activités ont été reportées ou retardées parce qu’il y avait ces activités que nous faisions et qui nécessitent un grand public. Les mesures barrières que les autorités ont mises en place, entre autre celle de ne pas regrouper plus de vingt personnes, ont fait que nous reportions certaines activités… » Confie-elle à notre rédaction.

Par ailleurs, dans sa promotion de la jeunesse, KJN asbl a mis la jeunesse en avant dans la lutte contre cette pandémie qui ravage l’humanité.

 « Néanmoins nous n’avons pas croisé les bras en cette période de Coronavirus. Nous sommes une organisation qui a comme cible la jeunesse et nous avions pensé qu’elle est concernée par la pandémie. Elle avait un rôle à jouer dans la sensibilisation et la mobilisation communautaire. »

Pour cela, Madame Jolie Kamuntu expose avec clarté combien son organisation s’est voulue rassurante quant à poser une action transformatrice au cœur de la population du Sud-Kivu en cette période de confinement. A l’entendre parler, la période de confinement leur a permis de prendre en considération les problèmes de la population congolaise en vue d’un changement considérable. Loin des paroles, des actions.

« Nous avons mis en place une campagne qu’on appelle Stop Corona. La campagne consistait à impliquer davantage les jeunes et les femmes dans les actions de sensibilisation communautaire… Avec cette campagne nous avons élaboré certaines affiches, confectionné des cache-nez en faveur des jeunes et femmes démunis…Nous avons également produit une chanson avec neuf musiciens de la province qui se sont mis ensemble. Ils ont produit une chanson qui s’écoute sur les médias locaux et internationaux. Aux côtés de cela, nous avons lancé un mini projet sur l’implication des femmes des territoires dans la sensibilisation communautaire…Nous sommes en train de faire une documentation sur les violences qu’ont subi les femmes en période de Coronavirus… On a eu beaucoup de rapport qu’il y a eu des grossesses non-désirées, des mariages précoces, des violences domestiques, et on veut avoir une  étude claire autours de cette question. C’est pourquoi neuf femmes ont été envoyées sur terrain pour aller documenter ces violences… » Rassure Jolie Kamuntu.

Il est impérieux de souligner que les défis auxquels fait face Karibu Jeunesse Nouvelle asbl sont relatifs à la résurgence de ladite pandémie, à des questions des ressources financières et matérielles, à la gestion et à l’assistance du personnel comme le renseigne notre source.

Cito Cibambo Ferdinand

Leave a Comment

Your email address will not be published.

In the news
Load More