RDC : vers la fin du confinement ou liberté totale ?

image crédit
47 Views

C’est depuis le 24 mars 2020 que la République démocratique du Congo observe les mesures barrières édictées par l’autorité congolaise pour lutter contre la pandémie de Coronavirus. Parmi ces mesures, le confinement général de tout le pays du reste du monde d’abord et le confinement partiel observé dans certaines provinces touchées par la pandémie. Au cinquième mois du confinement total du pays et de l’observance rigoureuse des mesures de protection contre Coronavirus, l’attente est imminente au déconfinement total de tous les coins et les recoins du pays.

Une telle attente confondrait la fin du confinement en une liberté totale. Et pourtant, selon le gouvernement, il serait possible « d’envisager un reconfinement ». Ce qui ferait penser que, même si la 7ème prorogation ne serait pas souhaitée ce 21 juillet, le pays marchera dans un tel esprit.

D’où « la nécessité de faire accompagner  la levée de l’état d’urgence des dispositifs contraignants et coercitifs afin de faire observer les gestes-barrières et sanitaires appropriés, en particulier, le port des masques, » comme le souligne le comité multisectoriel de riposte contre Coronavirus qui fait entendre de bons résultats y relatifs dont :

« Le ralentissement de l’expansion de la pandémie, la décentralisation des diagnostics, baisse de la létalité de 11,9 % à 2,2%, le classement honorable de la RDC en Afrique en terme de contamination et de létalité, » tel que nous pouvons le lire dans ce compte-rendu.

Et comme si cela ne suffirait pas, « l’arsenal juridique » serait mobilisé à faire appliquer avec véhémence les mesures-barrières comme le veut le 40ème conseil des ministres.

Par ailleurs, depuis le début du confinement, certaines voix se lèvent pour demander l’adoucissement des mesures-barrières, surtout celle du confinement totale dans certaines provinces du pays. Cela permettrait à la population de vaquer à ses occupations tout en observant les mesures de protection contre la pandémie de Coronavirus.

Cito Cibambo Ferdinand

Leave a Comment

Your email address will not be published.

In the news
Load More