BUKAVU : Une enfant victime d’une prophétie à Bagira.

99 Views

Trop tard dans la nuit de ce vendredi à samedi 18 juillet 2020, certains habitants du quartier Nyakavogo en commune de Bagira, ville de Bukavu se sont réveillé suite à des échauffourées entre les adeptes d’une « maison de prière » nommée VISION MIRACLE. Il s’est agi  d’une bagarre qui aurait opposé les parents de  l’enfant présumée sorcière et « les intercesseurs ».

Selon les personnes rencontrées sur place, les faits se sont passés au quartier Nyakavogo sur l’avenue Mokoto n°2 dans la commune de Bagira où se situe exactement ladite maison de prière.  Il s’agirait d’une jeune fille du nom de Nshobole qui serait déclarée sorcière par le responsable de cette chambre de prière. Une voisine de ce domaine, du nom de Zaina Deborah renseigne ce qui suit :

« C’est un monsieur qui frappait une femme pour avoir emmené sa fille dans cette chambre de prière. La femme était tellement blaisée de façon que nous nous sommes trouvé dans l’obligation de lui venir en aide… la cause de cette bagarré es liée à cette enfant sorcière, » confie Zaina Deborah.

Selon Thomas, l’un des intercesseurs qui confirme les propos précédants, les parents de cette fille se ne se sont pas mis d’accord au sujet de la délivrance de l’enfant et c’est ce qui aurait dégénéré la bagarre.

« La femme nous avait emmené la fille pour qu’elle soit délivrée. Mais un autre parent de l’enfant ne le voulait pas et c’est cela qui a causé cette dispute, » affirme-t-il.

La même source souligne son crédo quant à l’incrimination de cet enfant comme étant sorcière.

Signalons que deux personnes dont Thomas ci-haut cité et un certain Prophète sont détenus au poste de police de la commune de Bagira suite à ce dossier. Signalons de même que plusieurs enfants sont souvent victimes de telles accusations contraires à la loi congolaise.

Espoir Balangaliza

Leave a Comment

Your email address will not be published.

In the news
Load More