BUKAVU : L’ANR s’invite chez un cadre de la société civile à Bagira

Prince Centwali Président de la société Civile sous noyau de Nyakavogo Prince Centwali Président de la société Civile sous noyau de Nyakavogo
223 Views

Dans la matinée de ce samedi 18 juillet, Prince Centwali, président de la Société civile  sous noyau de Nyakavogo en commune de Bagira dans la ville de Bukavu, vient d’être interpellé par le service de l’Agence National de Renseignement (ANR) sise à Bagira. L’invitation aurait pour motif de ‘‘renseignement sur un dossier le concernant’’.

« Le motif c’est en terme de renseignement. L’ANR voudrait avoir des renseignements par rapport à mon dossier. Mais je ne sais pas ces renseignements seront dus à quoi, » renseigne Prince Centwali.

En ce qui le concerne, il affirme avoir organisé une concertation au niveau du quartier nyakavogo dont il est le répondant au niveau de la Société civile. Ce qui aurait dégénéré des malentendus avec l’autorité de la place.

Dans ses propos, il affirme : « Ce dont je suis conscient est que nous avons convoqué une réunion qui a incité des polémiques çà et là. Cette réunion consistait à s’entretenir avec les cadres de base  et les chefs d’avenus pour statuer et donner le profil que nous pouvons proposer aux autorités par rapport à la question d’une potentielle nomination  d’un chef de quartier au quartier Nyakavogo dans la commune de Bagira. »

A notre source de renchérir : « Le chef du quartier a.i  a ravi  aux cadres de base et chefs de quartier des invitations que nous leur avions envoyé. En le voyant pour cette acte posé, il nous a dit que nous n’avons pas qualité de nous entretenir avec les cadres de base, »précise-t-il.

Se basant à la réaction de Patience Bengehya, Bourgmestre a.i de la commune de Bagira, Prince centwali dit avoir reçu l’appel du bourgmestre disant que ce dernier voulait monter les cadres de base contre les lois de la république.

« J’ai dit au bourgmestre que nous nous sommes réunis pour statuer sur le profil que nous, population, voulons pour un dirigeant digne de ce nom, » ajoute notre source.

Rappelons qu’il s’observe ces derniers temps dans la ville de Bukavu que les services de l’ANR seraient à la chasse des acteurs de la société civile.

Cito Cibambo Ferdinand

Leave a Comment

Your email address will not be published.

In the news
Load More